Cultiver son propre thé

C’est facile d’acheter du thé, mais c’est encore plus gratifiant de le cultiver soi-même en faisant pousser des théiers.

Heureusement, le thé est assez facile à cultiver car il peut se développer dans une grande variété de climats différents. De plus, vous pouvez faire plusieurs types de thés à partir de la même plante, en fonction de la manière dont vous manipulez les feuilles cultivées. En effet, selon l'oxydation des feuilles ramassées vous obtiendrez un thé vert ou un thé noir par exemple.

Cela prend quelques années pour que le thé soit suffisamment mûr pour être récolté. Soyez patient, prenez soin de la plante et vous pourrez déguster votre propre thé fait maison pour les années à venir.

loader

Faire pousser du thé en France ?

Faire pousser du thé en France c'est possible !

Pour vous simplifier la vie, je vous conseille d'acheter une bouture de théier. Orientez-vous plutôt vers un pépiniériste spécialisé en camélias plutôt qu'en jardinerie.

Si vous avez la main verte, vous pouvez acheter vos graines. Pensez à les tremper dans l'eau en les immergeant dans un bol ou un récipient, un peu comme pour la culture des avocats. Cette étape est importante car elle aide les graines à absorber l'eau, ce qui accélère le processus de germination.

loader

Dans quelles conditions cultiver un théier ?

Le théier est un arbuste qui nécessite un sol acide et bien drainé. Lorsque vous le mettrez en terre, pensez à mélanger un peu de terre de bruyère pour favoriser sa pousse.

L'idéal reste évidemment de faire pousser son théier en pleine terre. Mais rassurez-vous, il est tout à fait possible de faire pousser un théier en appartement sur une terrasse et même en intérieur.

Évitez de le placer au soleil direct, mais ne l'isolez pas car le théier a besoin de beaucoup de luminosité pour s'épanouir et avoir un beau feuillage vert !

loader

Graines de Camellia Sinensis

C'est avec les graines de Camellia Sinensis que l'ont peut obtenir les meilleurs résultats.

Il existe d'autres variétés de théiers mais ils sont moins adaptés à nos régions, comme l'Assamica qui est un théier qui se cultive dans les régions tropicales.

Oubliez également l'idée de faire pousser votre Rooibos (thé rouge) qui ne pousse que dans certaines régions de l'Afrique du Sud !

Récolter son thé

Avant toute chose, n'oubliez pas que le thé que vous boirez sera le résultat de l'infusion du feuillage de votre théier. N'utilisez en aucun cas des pesticides ou des engrais chimiques pour votre théier !

En fonction des thés que vous allez vouloir produire, la cueillette et le traitement des feuilles sera différent.

©2019 JJJ - Buvez du thé !